Spéculons, spéculons (suite)

Publié le par InExtremis

Le dénouement est proche ... (nous connaîtrons enfin la fin) ou  (plus de rdv hebdomadaire) ...

 

Laissez libre cours à votre imagination, spéculons donc ... On a déjà parlé d'une Liane-Monalisa, d'un Axel-ange gardien, d'un Axeliane (une seule et même personne)  ... Les délires les plus farfelus (qu'ils soient dûs à un abus de caféine, à un mélange explosif de Crepy-tagada ou un accès de fièvre pour cause de grippe) sont souvent les meilleurs.

 

Alors qui se lance ? Qui devinera la (ou les) fin(s) ? Qui pense (comme nous le demandait Laurence) que c'est de l'amour entre Liane et Axel ?

 

Publié dans Vos idées

Commenter cet article

StVictor13 (Patou) 17/01/2011 11:12


Et j'en ai oublié de répondre à la question du coup ! Non je ne pense pas que ce soit de l'amour entre Axel et Liane. Axel s'est pris d'affection pour elle jusqu'à l'obsession, disons qu'il l'aime
à sa manière, il veut la sauver... La sauver de quelque chose de bien précis... Mais quoi ? Quant à elle, est-ce qu'elle est capable d'aimer ? L'amour physique oui, mais l'amour tout court ? Pas
sûr !
Je retourne boire mon liquide ambré 12 ans d'âge. Peut être qu'après une demi-bouteille, une illumination soudaine, la grâce quoi... va me toucher ?


StVictor13 (Patou) 17/01/2011 10:35


Curieusement je n'adhère pas à Liane enceinte. Il me semble que si c'était le cas, dès qu'Axel lui a ôté son bâillon, et sans même savoir où elle était et avec qui (puisqu'elle avait un bandeau sur
les yeux), elle aurait crié tout de suite qu'elle attendait un enfant, supplié qu'on ne lui fasse pas de mal, qu'on ne fasse pas de mal à son bébé...
Ou alors si vraiment elle est enceinte, elle ne veut pas de cet enfant et elle a décidé de ne pas le garder ?
Bon bref je nage... Si je me plante, vous aurez le droit d'amener le goudron les plumes et de me conduire en place publique pour ma punition...


Alpha 16/01/2011 09:49


Spéculer…. Je ne suis plus très sure d’en avoir envie, et maintenant que la fin approche, elle me fait un peu peur ! Nous sommes montés sur de tels sommets lors de l’épisode 7 : ce petit enfant qui
regarde sa mère sans qu’elle s’en doute, en suçotant ses agates, avec le regard attentif et naïf de Stéphane, ce regard qui attend, qui espère, qui ne comprend pas, mais qui voudrait tellement
qu’on le comprenne…

Bon, mais il ne s’agit plus de louer, il faut spéculer, essayons encore un peu, la café va peut-être m’aider…

Axel est là pour aider Liane, Liane qui est seule, seule avec un gros con imbu de lui-même et qui ne pense qu’à la bagatelle, seule avec une mère lointaine qui ne l’aime pas, ni ne la considère,
Liane qui est peut-être enceinte.
Avec cette hypothèse, l’enfant va naitre dans de bien mauvaises conditions, et Liane risque de ne pas être une bien bonne mère. Axel serait-il venu pour sauver à la fois la mère et le bébé, ce bébé
qui pourrait avoir une enfance aussi pourrie que la sienne ?
De là à penser qu’il EST ce bébé, il n’y a qu’un pas… Mais je ne suis pas bien sûre de le franchir.
C’est un drôle d’ange, finalement, un ange qui a souffert, qui souffre encore : même si ces lettres étaient une méthode pour éveiller la conscience de Liane, l’accent de désespoir lorsqu’il se
plaint de n’avoir pas eu de réponse ne trompe pas, il souffre bel et bien !
C’est un ange cruel, qui va amener Liane vers la lumière en la plongeant d’abord dans les ténèbres, un genre d’initiation comme pour le couple de « La Flûte Enchantée ».

Reste Liane, Liane et ses angoisses du noir et de la solitude, Liane et sa dureté qui n’est qu’une carapace à la souffrance, Liane et son envie d’échapper à sa vie, et qui n’a trouvé comme moyens
que le plaisir avec un type qu’elle n’aime pas et le vertige de lettres d’amour auxquelles elle ne répond pas. Ah, il en a du boulot avec elle, son ange gardien, comme il dit « je n’ai qu’une
voisine et elle m’occupe bien assez…. ». Mais la thérapie de choc qu’elle est en train de subir va l’amener vers une meilleure compréhension d’elle-même et des autres, vers la sérénité, vers
l’acceptation lucide de la vie comme elle est.

Un dernier point : il reste deux épisodes : la vérité (où on va enfin savoir ce qu’il en est…) et l’impensable. Que va-t-il donc se passer dans le dernier alors qu’on saura déjà tout ? Quelque
chose de beau, de joyeux, une ouverture à la vie : Laurence parait trop pleine de dynamisme, de volonté, d’ironie et même de joie de vivre (comme l’attestent ses tableaux) pour nous avoir concocté
une fin tragique… Alors une fin en forme de sourire, de clin d’œil ? Une fin où l’on nous dise que tout cela n’a vécu que dans l’imagination de Liane ? Une sortie au soleil de Châtel et une joie de
vivre retrouvée ? Une rencontre dans le couloir entre une Liane apaisée et un Axel tout calme et tout « normal » ? Une répétition filmée de pièce de théâtre ? Une disparition totale d’Axel et du
décor du grenier, mais un enregistrement qui existe bel et bien ?

Bon, j’arrête, ça fume dans ma tête, mais mon café est froid !
Laurence, déjà, de nous tenir ainsi en haleine, tu as amplement réussi ton coup.. Et je ne parle plus des acteurs, du montage, du son, de la musique, des cadrages… On a déjà tout dit, il n’y a plus
de mots….
Vivement jeudi, et la vérité….


Jess 16/01/2011 01:02


Alors moi il y a une chose sur laquelle je n'ai plus de doute...c'est qu'Axel ne fera aucun mal à Liane. Il le dit dès le début. Il veut passer du temps avec elle en vrai. "entière tu es...entière
tu sortiras et plus entière encore tu sortiras..." cette phrase résonne dans ma tête depuis qu'Axel l'a prononcé. "plus entière encore tu t'en iras..." veut-il dire par là qu'il va lui apprendre
des choses sur elle, qu'elle même ne sait pas ou plutôt qu'elle ne veut pas s'avouer. Lui ouvrir les yeux sur sa vie, son histoire... à travers la sienne (celle d'Axel).

Axel s'est peut-être ordonné comme mission de "sauver" ce petit oiseau tout mouillé. Elle n'est pas heureuse, Axel le sait et d'après lui elle mérite mieux. Il a une façon bien particulière de
l'aider mais comme il dit elle a besoin de lui même si pour l'instant elle ne s'en rend pas compte. Mais Axel arrivera-t-il à lui faire comprendre à temps? (attention Axel...plus que deux
épisodes!)

En parlant du temps...celui-ci est omniprésent tout au long des épisodes (sablier, montre, le tic tac qu'on entend...). Même si Axel ne cesse de répéter qu'il a le temps, les minutes sont comptées
avant le retour de l'autre... (le lendemain d'après Liane si je ne m'abuse...donc mardi). A moins que ce "compte à rebours" dépende d'un autre évènement.

L'enfance est également un terme bien présent tout au long de la pièce. Dans cet épisode Axel nous en dévoile plus sur son douloureux passé. On ne peut que l'écouter et comprendre que tout ce qu'il
a vécu laisse des traces...le manque d'amour de sa mère...le rejet total de son père...
Quant au message de la mère de Liane sur le répondeur...Liane le dit elle même...elles ne se connaissent pas et font rien pour... mais pourquoi? Le "bon évidemment" montre bien l'agacement de sa
mère. Elle n'appelle pas sa fille pour avoir des nouvelles...elle veut juste lui rappeler l'anniversaire de son père...comme si Liane n'était pas assez grande pour s'en rappeler d'elle même. Mais
Liane semble ne pas vouloir en dévoiler plus à Axel pour le moment. Elle retourne vite la situation en le provoquant sur sa famille à lui...famille qui n'existe pas et qui n'a jamais existé.

Je reste à penser que les éléments de leur passé les rapproches et ont des répercutions sur leur vie actuelle et même future...

Dernière idée qui englobe un peu tout ce que j'ai dit avant... Dans la pièce Axel parle à plusieurs reprises de conception, naissance...(saillie, vache qui vèle...) je me demandais donc si Liane ne
serait pas enceinte et Axel est au courant. Il lui dit qu'en ce moment il ne trouve pas le monde particulièrement accueillant (je trouve que Liane fait une drôle de tête à ce moment... comme si
elle cachait quelque chose, mais qu'elle avait compris ou il veut en venir). Mais accueillant pour qui? Un nouvel être?
Il parle aussi de Mado qui est morte en couche. Essayerait-il de la dissuader pour ne pas qu'elle ai cette enfant et que ça évite à celui ci de vivre ce qu'il (voir elle) à vécu étant petit...(ça
rejoindrait la "mission" dont je parlais au début)

Bon je crois que je vais m'arrêter là...je n'ai plus de café! :D... Je vais simplement attendre lundi la nouvelle BA qui va me donner encore plus envie d'être à jeudi! Ahh les fameux jeudis...ils
vont me sembler redevenir bien monotones d'ici deux semaines...


SAMIABOHER (Céline) 15/01/2011 22:15


et oui bientôt la fin, où nous sommes partagés entre la joie de connaitre le fameux dénouement et la tristesse de se dire que la fin est proche !
en attendant voici un coin que j'adore : les spécules !!!
merci de l'ouvrir ;)
j'en profite pour remettre ici une petite chose qui me trotte dans la tête depuis un bon moment et qui a sans doute plus sa place ici que sur l'épisode 7 où je l'avais mis en attendant que les
spéculations réouvrent.
Cela concerne la page d'accueil des épisodes, la photo qui au passage est celle de l'avatar de ce blog, en regardant bien je trouve que Liane de par sa position ressemble à la Joconde, elle a la
même posture, elle aussi porte une robe (avec la même forme au buste), elle aussi est assise sur un fauteuil et pour les similitudes le tableau de la Joconde possède une faible lumière comme ce
fameux grenier, la Joconde a les mains croisées (signe de soumission?) et posées sur un fauteuil et Liane a les mains attachées au bras du fauteuil, le fond du tableau de la Joconde est un paysage
aux horizons lointains et brumeux, un peu comme le passé de Liane et on y trouve un chemin sinueux, un peu comme sa vie finalement !
Bon c'est peu être un pur délire mais le rapprochement entre ces deux personnes m'a frappé et je voulais le partager !