Le rapprochement, vos commentaires ...

Publié le par InExtremis

Le septième épisode "Le rapprochement" est en ligne!!

 

http://www.episodes-inextremis.com/episodes.cgi?id_episode=7

 

Alors il est magnifique ?

Publié dans Livre d'or

Commenter cet article

BAOBAB 09/02/2011 12:02


FEUILLETON INCROYABLE? UNE MISE EN SCENE DIABOLIQUE? LE TOUT DANS DES DECORS SOMPTUEUX. je pense que l'oscar n'est vraiment plus très loing, merci , merci, merci.
Les commentaires me donne la chaire de poule tellement l'on sent de l'émotion et de la sincérité dans tout cela.


LaMarmotteAuxYeuxBleus 27/01/2011 23:52


Alors là , l'impensable m'a bluffé !!! encore Bravo à toute l'équipe de ce projet et j'attends la suite avec impatience ....et le générique de fin avec les photos trop la classe !!!!


SAMIABOHER (Céline) 14/01/2011 18:37


Bon j'ai une petite chose qui me trotte dans la tête depuis un bon moment et je ne sais pas trop où la mettre donc pardon si ce n'est pas au bon endroit...
Cela concerne la page d'accueil des épisodes, la photo qui au passage est celle de l'avatar de ce blog, en regardant bien je trouve que Liane de par sa position ressemble à la Joconde, elle a la
même posture, elle aussi porte une robe (avec la même forme au buste), elle aussi est assise sur un fauteuil et pour les similitudes le tableau de la Joconde possède une faible lumière comme ce
fameux grenier, la Joconde a les mains croisées (signe de soumission?) et posées sur un fauteuil et Liane a les mains attachées au bras du fauteuil, le fond du tableau de la Joconde est un paysage
aux horizons lointains et brumeux, un peu comme le passé de Liane et on y trouve un chemin sinueux, un peu comme sa vie finalement !
Bon c'est peu être un pur délire mais le rapprochement entre ces deux personnes m'a frappé et je voulais le partager !


StVictor13 (Patou) 13/01/2011 22:37


Mais que s’est-il passé dans la vie de ces deux êtres pour qu’ils en arrivent là ?

Liane est claustrophobe, elle a peur du noir, et ça la fait disjoncter au point d’être prête à faire n’importe quoi. Elle n’a pratiquement pas de rapports avec sa mère… Il l’a dit Axel, elle
n’appelle jamais sa fille ! Liane n’aurait jamais dû comprendre qu’Axel l’espionnait au point d’avoir mis son téléphone sur écoute. Et le moins qu’on puisse dire c’est que le message laissé sur le
répondeur n’est guère chaleureux pour une mère ! Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Liane n’est guère chaleureuse quand elle parle de sa mère !

Mais il va petit à petit inverser les rôles ce message. Après avoir obligé Liane à lire à haute voix une lettre terrible, dans laquelle on a l’impression qu’il parle de sa mère à lui, on a tout à
coup l’impression qu’Axel perd le contrôle, il prend la place de Liane dans le fauteuil, il répond à ses questions… enfin, à sa manière. Mais qui nous permet d’en apprendre un peu plus sur son
enfance avec une mère pleine de tocs qui ne supportait pas que son fils la touche ou la regarde. Axel est-il le produit d’un viol ? L’histoire qu’il raconte est tellement pathétique que Liane en
oublie sa causticité. Et nous… nous on a la gorge serrée en imaginant un petit homme que sa mère repousse, qu’il n’a pas le droit de regarder, mais qu’il a trouvé le moyen de regarder quand même…
Effet miroir par l’intermédiaire d’une vitre… Effet miroir de Liane par l’intermédiaire d’un ordinateur… Effet miroir du grenier de M. Carpoto qui lui permet de « regarder » Liane sans être vu,
comme il le faisait pour sa mère. Voyeur il était lorsqu’il était enfant, voyeur il est resté lorsqu’il est devenu adulte, espion dans l’âme, stasi pitoyable et impitoyable à la fois, à qui rien
n’échappe, capable de n’importe quel stratagème tellement il est avide d’en apprendre plus sur son père qu’un nom écrit sur un bout de carton.

Mais le père rejette ce fils, ne sait même plus qui est la mère, a refusé d’être le père d’Axel, et il doit même douter d’être tout bonnement son géniteur. Même la prostituée a « trahi » Axel, il
est resté seul avec son lapin, ce lapin à qui il devait parler comme à une personne. Donc il y a eu quoi qui « compte » dans la vie d’Axel ? Le lapin… et Liane.

Et Liane alors ? Il y a quoi qui compte dans sa vie ? En tout cas pas sa mère, puisque « elles ne se sont pas choisies », pas « le gros con » puisqu’il a sa femme qui doit compter dans sa vie
celui-là… Liane n’a probablement pas d’avenir avec lui… Et d’ailleurs est-ce qu’elle en a véritablement envie ?

Il va me falloir quelques jours pour me remettre de cet épisode ! J’en suis encore restée bouche ouverte devant mon écran d’ordinateur. La beauté du texte, la manière dont il est joué – surtout par
Stéphane dont le personnage est la pierre angulaire, et puis tout le reste… Les jeux d’ombre et de lumière, l’atmosphère confinée, les plans… Enfin tout quoi…

Dois-je encore remercier toute l’équipe ? Je l’ai déjà fait, mais oui, encore cent fois, mille fois merci à toutes et tous.

Je voudrais être plus vieille d’une semaine !


SAMIABOHER (Céline) 13/01/2011 19:18


Laurence nous avait promis un épisode MAGNIFIQUE, et bien la promesse est tenue et même au delà des espérances ! J'en suis toute tremblante, et émue des révélations d'Axel qui nous ouvre son jardin
secret et se dévoile à Liane. Il est donc né par accident comme lui repète si bien sa mère, c'est en sorte une grosse erreur de la nature, comment grandir sainement après ces mots là ? cela irait
bien avec mon idée qu'il soit issu d'un viol, ça expliquerait l'indifférence voir pire le dégoût de sa mère pour lui, interdiction de la toucher, elle se lave les mains si par malheur il la frôle,
sûrement ce qui a entrainé Axel à detester ses mains ! elle en arrivait même à s'arracher la peau ! sacrée condition psychologique pour qu'un enfant grandisse ! et son père qui ne le reconnait pas
et encore moins cette femme d'une nuit qui lui a donné la vie...ce père qui ne veut pas de lui et Axel qui est contraint de payer une prostituée pour avoir plus d'infos sur lui, son rapport aux
hommes est bien détruit, il ne sait si un lapin est plus important qu'un homme, ce lapin a t'il une symbolique dans toute cette histoire ?

Liane elle est terrifiée à l'idée d'être seule, a t'elle été moralement abandonnée comme Axel devant une mère qu'il ne pouvait qu'observer de loin derrière des carreaux ? Elle le pousse à bout mais
semble intéressée et compatissante devant le récit d'Axel, se voit t'elle dans ses dires ? en tout cas les rôles sont inversés, Axel est dans le fauteuil et Liane sur la chaise...
j'en arrive à me demander si ce qui les unit ne serait pas leur père, j'imagine le père d'Axel ayant fait la même chose à la mère de Liane qui au passage n'est pas proche de sa fille apparemment
avec son rare coup de fil ! ils seraient donc peut-être demi-frère ? bon pas de spécules je crois que je surchauffe lol
et ce grenier, celui de Mr Crapoto, est-ce un signe de plus ?

bref je ne dirais qu'une chose : bravo !!! je suis encore épatée par les textes et par le jeu de Stéphane et Fabienne, c'est du grand art !
vivement jeudi prochain !!!!et merci...