Quelques mots d'Axel ...

Publié le par InExtremis

Voici donc en exclusité l'une des lettres reçues par Liane ...

 


"Pourquoi les femmes tristes paraissent-elles plus belles que les autres ? Qu'ont-elles de plus ? Une lueur d'humanité dans les yeux ? Quoique les animaux pleurent aussi ! Une lueur d'âme alors ? Un bout de coeur encore vivant ? Mais peut-être que le coeur n'a rien à voir là dedans !"

 

 

 

 


Publié dans Le projet In Extremis

Commenter cet article

Laurence 08/07/2010 08:12


Bien vu Smallflower. Nous pourrions dire d'Axel qu'il est un instinctif ! Il est de cet espèce où tout passe par l'observation ! Sa vie entière est basée sur le regard, l'écoute et l'interprétation
! Chez lui toute situation est synthétisée en un quart de temps. Rien n'échappe à sa vue ! Il scrute chaque détail. Décortique chaque phrase. Analyse chaque mot ! Et grâce à cette grande empathie
qui l'habite il devient instinctivement un caméléon ! Ressentant ainsi à 100% les émotions de Liane en l'occurrence. C'est vrai ! il est un miroir qui n'a effectivement, Samiaboher que faire du
bonheur des autres autres et il le fuit d'ailleurs comme dit la chanson "fuir le bonheur de peur qu'il se sauvent..." J'ignore si Axel a perdu la foi... Mais je ne crois pas ! Il croit en l'humain.
C'est un idéaliste qui rêve d'un monde vrai, juste !Qui rêve de paix... de la sienne ! Et qui dans ses extrêmes pourrait tuer s'il fallait défendre la veuve et l'orphelin. Sous ses airs complexe
finalement c'est quelqu'un de très simple ! Chez lui 1+1 font 2 ! C'est mathémathique ! Pas de quartier ! Pas de mesure !... Voila ce que je peux vous en dire aujourd'hui. Une bonne journée à vous
et à tout bientôt.
Laurence


Alpha 07/07/2010 21:01


Axel doute de tout, de lui d'abord, mais aussi de ce qu'il peut aimer chez Liane: il sait qu'elle est belle et il voudrait que cette beauté soit aussi intérieure: il espère que c'est la tristesse
qu'il perçoit chez elle qui fait sa beauté cachée.
Mais même de cela il doute: de son humanité, de sa bonté, de sa capacité à donner. à aimer.
Axel a dû beaucoup souffrir (de quoi? pourquoi?) et il n'a plus foi ni en lui-même, ni en un avenir possible, avec ou sans Liane.
Un looser, Axel? Oui, mais avec tellement d'espoirs, de choses à vivre, de revanches à prendre.
Un beau personnage!


SAMIABOHER 07/07/2010 18:11


merci pour cette exclu !!!
ces quelques lignes sont boulversantes !
Axel semble résigner par le monde qui l'entoure, il essaye désepéremment de trouver cette petite lueur au fond des gens, cette bonté d'âme, qu'il ne semble percevoir qu'à travers des personnes
tristes, malheureuses, peut-être parce qu'il l'est lui aussi et qu'il cherche de trouver cette petite flamme au fond de lui à travers leurs yeux, comme un effet mirroir et sent quelque part assez
proche d'eux dans un monde où il est seul et replié sur lui-même !
Un bel extrait un peu sombre qui donne une fois de plus très envie de découvrir de quoi il en retourne exactement.
une chose est sûre, cette pièce nous fait réfléchir, à tord ou à raison et c'est une très belle expérience à vivre et qui plus est très agréable à rechercher !!!


Smallflower 07/07/2010 14:28


Merci Laurence et Josy pour cette exclu !
On pourrait écrire un chapitre rien qu'avec cette lettre... Mais, je ferai court (pour une fois :-) Axel lit dans Liane comme dans un livre ouvert... Tout est analysé par lui rien qu'en regardant
ses gestes, les expressions de son visage, Axel est comme la conscience de Liane... Il n'a que faire des femmes qui expriment le bonheur, lui a besoin d'aimer un être tourmenté, qui se replit sur
lui-même, qui n'aime pas des aspects de sa vie, c'est son miroir en somme car il semble être pareil... Peut-être qu'il est le seul à percevoir ces aspects de Liane, lui seul peut la comprendre...
malgré ce qu'elle peut penser...