"Le Messager" en parle

Publié le par InExtremis

Deux acteurs de "Plus belle la vie" tourneront une pièce de théâtre à Châtel

 

En septembre prochain, les héros de la plus célèbre des séries françaises Fabienne Carat et Stéphane Hénon viendront enregistrer une pièce de théâtre à Châtel.

 

Le spectacle sera ensuite diffusé par épisode sur le net. 

« Ce genre de dispositif existe déjà mais pas encore pour le théâtre », explique Laurence Genoud, à l'origine de la création du site internet "La suite au prochain épisode.com". « L'idée de départ, c'est de pouvoir diffuser des pièces locales en les filmant puis en les distribuant par épisode. Je n'ai pas lancé ce projet sur un coup de tête, de plus en plus de gens aimeraient aller au théatre sans pouvoir le faire, il y a un engouement autour du théâtre actuellement. » Pour l'heure, ce projet n'en est qu'à ses premiers pas. Avant de s'attaquer aux comédiens locaux, la suite au prochain épisode commencera par diffuser "In extremis", une pièce signée Laurence Genoud et interprétée par Fabienne Carat et Stéphane Hénon, deux des comédiens vedettes de la série la plus connue des séries françaises. « J'ai écrit "In extremis" il y a maintenant dix ans. Lorsque j'ai rencontré Fabienne Carat à l'école de théâtre, la pièce était déjà écrite. Nous avons failli la monter à Paris avec des têtes d'affiches, mais finalement cela ne s'est pas fait. Pour autant, Fabienne a continué à suivre l'évolution de son personnage, elle le connaît sur le bout des doigts. » 

 

En décor réel

Le passage des héros de la série à Châtel va finalement lancer le projet. « Fabienne en a parlé à Stéphane Hénon et Nicolas Rubin a accepté d'accueillir le tournage. » Un tournage qui s'effectura en trois sessions de quatre ou cinq jours dans une maison louée pour l'occasion à Châtel. « Il y aura une première journée de tournage le 17 juillet, puis le 28 août, et l'on terminera début septembre. » "In extremis" est en effet une pièce de théâtre mais Laurence Genoud n'entend pas se contenter de filmer un spectacle. « Les tournages se feront dans un décor réel, sans public, avec un vrai plateau technique. Nous avons un petit budget mais nous voulons faire de la qualité. » 

 

Des invitations à gagner

Bref, il s'agit d'offrir un confort de visionnage, de mettre la pièce et les acteurs le plus possible en valeur. C'est peut-être là l'originalité de la démarche : "La suite au prochain épisode.com" est en effet autant un outil de diffusion que de promotion. « La pîèce ne sera pas jouée en public avant sa diffusion. Les neuf épisodes seront diffusés en octobre selon une fréquence hebdomadaire, puis en décembre les DVD sera proposés à le vente. En 2011, nous espérons jouer la pièce dans le Chablais, puis à Paris. » Par ailleurs, un certain nombre de produits dérivés seront mis en vente pour financer le tournage (environ 100 000 euros de budget). « Nous proposerons des pochettes surprises à des prix différents. Les plus coûteuses comprendront une invitation pour rencontrer les comédiens et passer un moment avec eux lors d'une soirée privée. » 

 

JULIEN BERRIER - 3 juin 2010 - http://www.lemessager.fr

 

Publié dans Ils en parlent

Commenter cet article