Plus beau le tournage (Le Nouvelliste)

Publié le par InExtremis

Un article très complet est paru aujourd'hui dans le journal suisse Le Nouvelliste. 

http://www.lenouvelliste.ch/fr/news/culture/plus-beau-le-tournage-14-220249

La journaliste Christine Savioz était présente à la soirée dédicace du vendredi 27 août et a pu interviewer les deux acteurs ainsi que le producteur Bernard Hugon.

 

http://lh6.ggpht.com/_3mDVWgUIwGw/TH5dKw4sQZI/AAAAAAAABWw/OKJCrzqv2_w/P1010813SPb.jpg

 

Voici son article 

 

Fabienne Carat et Stéphane Henon, les célèbres policiers de la série télévisée «Plus belle la vie», étaient à Châtel la semaine dernière pour tourner «In Extremis», une pièce diffusée sur le net en octobre.

«C'est une sacrée organisation entre le tournage de «Plus belle la vie» et ce nouveau projet à Châtel. Il y a beaucoup de travail, c'est incontestable, mais cela permet de se sentir vivant!»Fabienne Carat, connue du grand public pour son rôle de la fliquette Samia dans la série télévisée «Plus belle la vie», a joué le jeu de la signature d'autographes vendredi à Châtel.

Dans la station française, à deux pas de Morgins, la comédienne tourne en ce moment une pièce de théâtre intitulée «In Extremis» et qui sera diffusée sur le net dès le mois d'octobre, plus précisément sur le site www.lasuiteauprochainepisode.com. «Ce sera une série de neuf épisodes de dix minutes», explique-t-elle.

Le tournage a lieu dans un chalet de Châtel, aménagé et décoré comme un grenier. Il se déroule en trois étapes, dont la deuxième avait lieu la semaine dernière. Au côté de Fabienne Carat, se trouve Stéphane Henon, un autre acteur bien connu de «Plus belle la vie» pour son rôle du policier Boher. «C'est une belle opportunité de jouer dans un registre totalement différent de nos personnages dans la série», souligne le comédien. «En fait, Laurence Genoud, l'auteur de la pièce, envisageait de prendre plutôt un comédien androgyne, mais je lui ai présenté Stéphane et maintenant, elle l'adore», ajoute en riant Fabienne Carat.

Une histoire d'amitié

Car, si l'aventure a pu démarrer, c'est grâce à l'amitié de la comédienne avec Laurence Genoud, auteur de la pièce et réalisatrice. Toutes deux se sont rencontrées aux cours de théâtre de l'école «Côté Cour» à Paris il y a une dizaine d'années et, depuis lors, sont restées des amies. «J'ai d'ailleurs commencé l'écriture de cette pièce pendant l'école. Je l'ai ensuite réécrite seize fois, et Fabienne en a suivi l'évolution. Elle a lu toutes mes versions, m'a donné son avis. Au début, je l'avais faite pour un homme et une femme; ensuite, je l'avaisréadaptée pour deux femmes avant de revenir à ma première idée, suite à des discussions avec Fabienne», explique Laurence Genoud.

«In Extremis» raconte l'aventure d'Axel, un homme bipolaire et agoraphobe follement amoureux de Liane, une jeune femme dynamique mais très seule. Il lui écrit des centaines de lettres qui restent sans réponse. Mais il sait qu'elle les lit, car il l'observe tout le temps, la suit partout. Un jour, n'en pouvant plus d'attendre, Axel décide de séquestrer Liane. Un film à l'ambiance assez sordide.«C'est vraiment un beau projet. En plus, on y participe activement. C'est très différent du plateau de «Plus belle la vie», note Stéphane Henon.

Autre registre

Avec «In Extremis», les deux comédiens prouvent qu'ils peuvent jouer dans un autre registre que celui de la fameuse série. Même si leurs personnages de Samia et Boher leur collent à la peau. «Ça ne me pose pas de problème. Ce sont les gens surtout qui nous assimilent à nos rôles», souligne Fabienne Carat. «Et puis, c'est justement en tournant des choses différentes que l'on peut en sortir», ajoute Stéphane Henon.

Les deux comédiens savourent leur plaisir, malgré des tournages plutôt intensifs.«C'est clair que cela donne beaucoup de travail, mais on aurait vraiment tort de se plaindre! Ce serait oublier les années de galère que nous avons vécues avant la série de France 3. A l'époque, c'était vraiment dur pour décrocher des contrats», ajoute Stéphane Henon. Très conscient qu'il doit son succès au public, le comédien ne rechigne pas à signer des autographes et à donner de l'attention à ses fans - en France, «Plus belle la vie» cartonne; sept millions de personnes suivent la série tous les soirs.

Respect des fans

Lors de la séance de dédicaces vendredi soir à Châtel, Stéphane Henon a patiemment répondu aux demandes de ses admirateurs. Idem pour Fabienne Carat. Tous deux ont posé, tout sourire, devant la centaine d'appareils photos des curieux venus s'attrouper sur la place de la station française. «Je le dis souvent, mais j'ai eu la chance de travailler avec Jean-Paul Belmondo pendant un an dans «Cyrano de Bergerac» à Paris. Et soir après soir, cent personnes l'attendaient à la sortie pour lui demander un autographe. Chaque soir, il s'arrêtait et signait pour tout le monde. Après ça, on ne peut qu'être humble», conclut Stéphane Henon.

Un DVD et plus si...

«In Extremis» sera diffusé à partir du mois d'octobre sur le site www.lasuiteauprochainepisode.com.

En décembre, la pièce devrait sortir en DVD. «Comme la pièce fait 90 minutes en tout, c'est la longueur d'un film. Nous prenons des contacts en ce moment avec des sociétés de diffusion pour faire diffuser cette pièce comme un film. France 3 vient par exemple nous voir cette semaine», souligne Bernard Hugon, le directeur d'Altipub, la société productrice de «In Extremis».

En attendant, l'homme se dit impressionné par la performance des comédiens, au vu du peu de temps disponible pour le tournage (environ trois fois quatre jours).«Fabienne et Stéphane assurent vraiment. Aujourd'hui (ndlr. vendredi dernier), ils ont tourné un épisode complet en une journée!», s'enthousiasme Bernard Hugon.

 

Christine Savioz

www.lenouvelliste.ch - 1er septembre 2010

Publié dans Ils en parlent

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SYLVIANE174 02/09/2010 10:51


J'aime beaucoup cet article, il donne un regard très frais sur les "aventuriers" d'In Extremis. L'équipe n'hésite pas à nous dévoiler leur rêve qu'ils ont en commun et à nous y méler. Rêve de ne
pas s'endormir sur leurs lauriers, mais bien décidés à nous montrer les horizons nouveaux de leur personnalité. Merci à Christine Savioz pour ce beau reportage "nouvelle vague"


Alpha 02/09/2010 07:39


Article clair et complet!
Pour nous, cette expérience vécue presque de l'intérieur va nous permettre de voir d'un autre oeil le "produit fini". On saura tout ce que ça représente de travail, de remise en cause, de détails
peaufinés, de temps passé.
Mais bien sûr, c'est cette belle histoire que l'on va suivre d'abord!


StVictor13 (Patou) 02/09/2010 02:56


Merci pour cet article très intéressant. Incroyable le travail d'écriture et de re-écriture fait par Laurence ! Quand au boulot de l'équipe et des comédiens, je ne doute pas une seconde que ce soit
une réussite.


espoire 01/09/2010 22:02


Super cet article on en apprends un peu plus sur la piéce et il me tarde de la découvrir.


Marlysa 01/09/2010 21:28


Merci pour cet article et je suis ravie d'apprendre qu'il va y avoir un DVD !